Nos ancêtres les Romains

Pont du Gard Arènes de Nîmes

Les arènes de Nîmes

L'aqueduc romain

Le Gard, occupé depuis plusieurs centaines de milliers d’années, a été plus que tout marqué par la romanité. Les colons romains n’ont pas seulement légué des monuments parmi les plus grandioses au monde, ils ont transmis aux Gardois un mode de vie et une vision ouverte du monde.

Si la tribu celte fondatrice de Nîmes est à l’origine de son nom, emprunté au dieu Nemausus, ce sont les Romains qui ont ici imprimé leur marque. Comme la Gaule narbonnaise, la ville connaît une romanisation douce dès le premier siècle avant notre ère. Les Romains ont le bon goût de considérer ces Gaulois comme des hommes libres : certains obtiennent la citoyenneté ainsi qu’un nom romain. La source sacrée celte devient un sanctuaire dédié à l’empereur Auguste. Le maître de Rome a de l’affection pour la ville et ses habitants. La Colonia Augusta Nemausus, idéalement située sur la via Domitia, voie construite à partir de 118 avant J.-C. entre l’Italie et l’Espagne, est gratifiée d’une monnaie où figurent, sous l’abréviation Col Nem, un crocodile (égyptien) enchaîné à un palmier (romain). Entremêlés, ils sont aujourd’hui toujours l’emblème de la ville. Avec ces Romains qui savent fusionner les cultures de ceux qu’ils occupent, les Gaulois et futurs Gardois développent l’urbanisme, les routes, le sens de l’administration et du commerce, mais aussi les manières d’être…

En souterrain, les Romains ont laissé un réseau d’assainissement “high tech”. Dans les pratiques ils ont inculqué à cette Gaule du Sud l’habitude de la tribune, du forum, le sens de la chose publique. Mais comme toujours, ce sont les pierres qui survivent. À Nîmes, elles doivent beaucoup à Auguste, l’empereur bienfaiteur de la ville. Sous son règne sont apparues les arènes. Cet amphithéâtre de 133 mètres sur 101, lieu de spectacle de 24000 places, est le mieux conservé du monde romain. Autre apport majeur, la Maison Carrée – en fait rectangulaire, c’était pareil à l’époque – est le seul temple antique au monde resté aussi proche de son état initial. La Tour Magne, point culminant de la ville et la Porte Auguste, vestiges de remparts de 6 km de long, le castellum où arrivait l’eau du fameux Pont du Gard, et le temple de Diane, complètent la série de monuments-phares nîmois hérités des Romains.

Dans le Gard, la romanité a laissé, hormis un large réseau routier, des traces plus discrètes comme les bornes milliaires à Beaucaire, anciens repères sur la Via Domitia, ou des modifications aux oppidums celtiques comme à Nages, à Villevieille ou au camp de César à Laudun. Discrètes sauf une, le joyau des joyaux : le Pont du Gard. L’ouvrage, inscrit au Patrimoine mondial de l’Humanité par l’Unesco, est la pièce maîtresse de l’aqueduc qui reliait la source d’Eure près d’Uzès, à Nîmes, à partir de la seconde moitié du 1er siècle. Le Pont du Gard est celui de tous les records : moins de 13 mètres de dénivelé sur 52 km de long, 49 mètres de haut ce qui en fait le plus haut du monde romain, 52 arches sur trois niveaux, un débit de 400 litres d’eau par seconde ! Inutile de dire que la visite est un must, d’autant que le site est agrémenté d’un espace musée de très grande qualité qui plaira autant aux petits qu’aux grands.

Pour en découvrir plus, allez sur notre CARTE INTERACTIVE

LES GRANDS JEUX ROMAINS 2017 : "LA REINE CELTE"

Grands-Jeux-Romains-2017


Des centaines de figurants venus du monde entier se donnent rendez-vous chaque année pour offrir au public une démonstration grandeur nature de la romanité flamboyante. Courses de char endiablées, reconstitutions historiques minutieuses, combats de gladiateurs et batailles monumentales, les Grands jeux romains sont avant tout un très grand spectacle qui étonnera toute la famille. Le temps d’un week-end, la capitale gardoise se pare de toges et multiplie les cérémonies en hommage à son histoire. Chacun peut alors se prendre au jeu, se mettre dans la peau d’un citoyen romain de la Nîmes antique en quête de sensations. Mais ave l’accent, bien sûr!

Les prochains Grands Jeux romains se dérouleront à Nîmes les 29/30 avril et 1er mai 2017. Un nouveau thème pour 2017 : la Reine Celte! Ce thème, choisi pour cette 8ème édition, met à l’honneur la grande Reine Boudica qui osa défier l’envahisseur romain en Britannia (actuelle Grande-Bretagne) au Ier siècle de notre ère. Les spectateurs assisteront à la révolte des Celtes emmenée par cette fascinante reine celte résolument insoumise, devenue symbole de résistance contre l’Empire de Néron.

Plus d'infos sur www.arenes-nimes.com

GRANDE EXPO AU PONT DU GARD

Grande-expo-pont-du-Gard

Sur le Site du Pont du Gard, « la Grande Expo », le plus grand centre d'interprétation en France sur le génie bâtisseur romain raconte l’histoire de l’aqueduc romain. Maquettes, reconstitutions virtuelles, écrans multimédia, ambiances sonores appellent à la découverte de l’antiquité romaine… Un incontournable à faire en famille !
Plus d'infos sur : www.pontdugard.fr




Grande-expo-Pont-du-GardGrande-expo-Pont-du-Gard
RÉSERVERen ligne
VOIR LES OFFRES

OU...continuez votre exploration du Gard