;
Ville d'Anduze : vue © Ville d'Anduze : la tour de l'Horloge © Ville d'Anduze : le Temple © Ville d'Anduze : fontaine Pagode © Ville d'Anduze : église  © Ville d'Anduze :  © Ville d'Anduze : parc des cordeliers ©

Ville d'Anduze

Entre Garrigue et Cévennes se situe Anduze, Porte des Cévennes. Cette petite ville au charme pittoresque dispose de bien des atouts ! La vieille ville a conservé un caractère médiéval avec ses rues étroites et sinueuses, ainsi que ses fontaines dont la fontaine Pagode, avec ses belles tuiles vernissées.
La richesse du Patrimoine d’Anduze se retrouve en différents édifices classés Monuments Historiques ou inscrits à son inventaire :

La tour de l’Horloge : située sur le Plan de Brie, elle date du XIVe siècle. Seul vestige visible des fortifications, elle fut épargnée en 1629 par Richelieu en raison de son statut d’horloge de ville. Après sa récente rénovation intérieure, elle est aujourd’hui entièrement accessible au public.
Inscrite à l’inventaire des Monuments Historiques en 1978.

Le temple de l’Eglise Réformée : construit en 1823 sur l’emplacement de la cour des anciennes casernes, le temple d’Anduze est l’un des plus grands de France.
Classé Monuments Historiques en 1979.

A travers des ruelles étroites et tortueuses comme les rues Bouquerie et Notarié dont les noms évoquent leurs anciennes vocations, on arrive à la place Couverte. Créée au XIVe siècle pour abriter le marché aux châtaignes et aux grains, elle continue aujourd’hui encore de recevoir tous les jeudis matins, des marchands locaux avec leurs différents produits.
Sur cette place, à l’entrée de la rue Notarié, se trouve la somptueuse fontaine Pagode datée de 1649. De style oriental, avec sa petite toiture aux tuiles vernissées, elle est classée Monuments Historiques depuis 1914.
Centre régional du négoce de la soie et de la laine au XVIe siècle, la ville est au cours du XVIIe siècle bien intégrée à l’économie marchande. La corporation des tuiliers et potiers tira profit des retombées de cette prospérité. C’est à la fin du XVIIIe siècle qu’Anduze s’est spécialisée dans la confection des vases d’Anduze et jarres à huile. 

Sur la place de la République se trouve l’église catholique St Etienne. Elle a été construite au cours du XVIIe siècle sur l’emplacement de l’ancien temple de l’Eglise Réformée, détruit en 1685 lors de la révocation de l’édit de Nantes. On sait que le clocher, en dehors de l’alignement du corps de l’église, est de construction plus ancienne avec une date qui reste encore à déterminer.

A quelques pas de la jolie place Notre-Dame se situe la tour Pézène. L’une des plus anciennes constructions de la ville (XIVe siècle), cette tour seigneuriale a été arasée et souvent remaniée au cours des siècles. Le bâtiment moins ancien qui la jouxte est agrémenté d’une superbe entrée classique précédée d’un très bel escalier en arc de cercle permettant au seigneur d’entrer éventuellement à cheval dans sa demeure. Du domaine privé, elle ne se visite pas.

A voir également, le parc des Cordeliers, ancien grand jardin d’un couvent du même nom vendu comme bien national à la Révolution et disparu aujourd’hui. Il abrite une remarquable variété d’espèces botaniques - plan guide du parcours botaniques disponible à l’accueil du Bureau d’information touristique d’Anduze.

Pour plus d’informations : Plan de la ville disponible au Bureau d’information touristique d’Anduze ou sur le site www.cevennes-tourisme.fr

Ville fleurie *

Adresse

30140 ANDUZE

Site internet

http://cevennes-tourisme.fr

Contactez l'établissement

Par téléphone

Prendre contact avec le propriétaireAnduze

+33 (0)4 66 61 98 17

Informations pratiques

  • Informations

  • Tarifs et paiement

Informations

Langues d'accueil

  • - français