;
Chapelle Romane Ste Croix de Caderle © Chapelle Romane Ste Croix de Caderle © Chapelle Romane Ste Croix de Caderle © Chapelle Romane Ste Croix de Caderle © Chapelle Romane Ste Croix de Caderle © Chapelle Romane Ste Croix de Caderle © Chapelle Romane Ste Croix de Caderle © Chapelle Romane Ste Croix de Caderle ©

Chapelle Romane

Chapelle devenue temple

La chapelle est élevée au rang de prieuré vers 1420.
Détruite en partie pendant les guerres de religion, les catholiques s'emparent du village vers 1580.
Entre 1648 et 1653, la chapelle-voûte est réparée.
Entre 1653 et 1663, la chapelle est reconstruite.
Elle est brûlée en 1703 pendant la guerre des Camisards.
En 1737, lorsque Jean Antoine Peyre, prêtre du diocèse de Vabres, prend possession de la cure, la paroisse compte 209 habitants, dont seuls 3 ont satisfait à leur devoir pascal.
Peyre y meurt près de 40 ans plus tard, remplacé en 1776 par Jacques Sauzet, natif de Saint-Roman-de-Codières, ancien vicaire perpétuel de Saumane1
Les réparations se succèdent jusqu'à la Révolution où l'église et la cure sont classés "biens nationaux".
En 1802, la chapelle et le cimetière sont donnés au culte protestant.

La chapelle en cours de restauration a fait l'objet d'une campagne de fouilles qui a permis la mise à jour d'un sarcophage mérovingien.

De nos jours temple protestant, la chapelle romane, dont une partie d'origine subsiste, est adjacente à des fortifications datant des guerres de religion.
A voir à l'intérieur, une chapelle latérale à croisée d'ogives et mur roman en grand appareil avec décrochement des blocs et marques des compagnons bâtisseurs.
A l'extérieur, une table d'orientation offre une magnifique vue panoramique jusqu'au Mont Lozère, aux falaises du Vercors, au Mont Ventoux et au phare de l'Espiguette.

Adresse

30460 STE CROIX DE CADERLE

Contactez l'établissement

Par téléphone

Prendre contact avec le propriétaireChapelle Romane

+33 (0)4 66 85 27 27

Informations pratiques

  • Tarifs et paiement