La Châtaigne - LE VIGAN - Détail

La Châtaigne

RETOUR

La Châtaigne

  • Châtaigne et pelous
  • des châtaignes dans un panier
  • Les châtaignes
  • Farine de châtaignes
  • Le châtaignier
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
 
 

Fruit de l’automne par excellence, la châtaigne est très énergétique.


La châtaigne fut longtemps la base de l'alimentation humaine dans des régions entières. On appelait, d'ailleurs, le châtaignier "l'arbre à pain" car les châtaignes servaient aussi à l'alimentation des porcs.
Elle a marqué l'histoire, dessiné les paysages de nombreuses vallées, nourri ses populations pendant de nombreuses générations et aménagé le relief au moyen de terrasses set de réseaux de drainage.
Espèce sans doute indigène dans les Cévennes, le châtaignier connut une première phase d'implantation au Moyen Age.

Mais c'est au XVIème siècle qu'il devient véritablement "l'arbre à pain", qui fournissait tout à la fois le bois de chauffage et de charpente, la nourriture pour les animaux et les humains, la farine qui permettait de produire du pain.
Il n'était pas un seul jour sans châtaigne dans l'écuelle du Cévenol, ceci jusqu'au milieu du XXème siècle.

La dessiccation des châtaignes, qui permet leur conservation se fait dans une cleda (la clède). C'est un petit bâtiment jouxtant le mas ou implanté dans la châtaigneraie elle-même.
La récolte est déposée dans la partie supérieure, sur le plancher ajouré, tant dis qu'on entretient au dessous un feux doux nuit et jour pendant trois à quatre semaines.
La châtaigne débarrassée de sa peau prend l'appellation de "Châtaignon"; elle est alors triée manuellement puis moulue et ensachée. Riche en oligo-éléments, en protéines, en minéraux, notamment calcium et phosphore, mais aussi en potassium, fer et magnésium, en vitamines B1,B2 et PP.

L'homme et l'arbre ont formé un couple indissociable dans une toute dépendance, l'un faisant vivre l'autre.
Témoin intime et participant de l'histoire des hommes, ce châtaignier-là est bien celui de la permanence de la "cévenolité", dont il porte à lui seul un bonne partie de la mémoire.
Cette permanence est désormais portée par des intérêts économiques : les nombreuses replantations et regreffages ont permis de faire remonter la production, en améliorant la qualité et la saveur de la châtaigne cévenole, de plus en plus demandée.


Idées Recettes

VOUS SOUHAITEZ
CONTINUER VOTRE EXPLORATION

30120 LE VIGAN

LANGUES D'ACCUEIL

  • français
  • PLEIN ÉCRAN