Randonnée Les haut de Bagard


Type
Boucle


Distance
5.4km


Dénivellé
193m

Description

Partez à la découverte sur les haut de Bagard, à travers le temps et l’histoire dans un environnement magnifique.

Lors de votre randonnée vous pouvez observer, le patrimoine historique et naturel de Bagard.

PATRIMOINE HISTORIQUE :
L’église Romane du XIIème siècle est sans doute l’ancienne chapelle du château, mais pouvait servir de réduit défensif. Construite en pierres taillées dans le calcaire « bleu » local, elle est très sobre d’allure. Elle fut consacrée à St Saturnin. En partie ruinée, elle fut réparée en 1686, mais incendiée en 1702 par les Camisards, sa réfection fut assez maladroite. Quelques pierres tombales du cimetière qui l’entouraient ont pu servir à sa réparation. Récemment, l’intérieur a été rendu à sa pureté primitive.
Une des plus insolites avec son abside semi-circulaire à l’intérieur enclose dans un épais massif quadrangulaire comme St Etienne des Aires et Notre Dame de Pallas.
Tour de défense pour les villageois à la jonction des vieux chemins de Sauve à Alès et d’Anduze à Alès.
A l’extérieur, on remarque une amorce de décor polychrome avec une alternance d’assisses gris foncé et ocres bistre en haut du mur sud de la deuxième travée

Tour de Billot

Elle tient son nom de la famille consulaire d’Alès Bilhot, qui en avait la seigneurie au XIVe siècle. Elle appartient aux héritiers de Gervais Estienne, et au seigneur de Périés, Françoise de Bilhot et Jacques de Bilhot. La veuve de ce dernier, Eléonore d’ Auriac donne au couvent des frères prêcheurs d’Alès, par acte de 1519, sa part du mas ou Tour de Bilhot à condition de n’en rien aliéner et de célébrer une messe de réquiem tous les mercredis, à perpétuité.
La bataille de la tour de Billot se déroule pendant la guerre des Cévennes. Les camisards de Cavalier sont surpris et écrasés par les troupes royales au château de la tour de Billot.

PATRIMOINE NATUREL:
Lors de votre parcours, vous allez croiser beaucoup d’oiseaux mais la Huppe fasciée ne vous laissera pas indifférent. La Huppe se reconnait au premier coup d’œil. Cet oiseau de couleur rousse, avec des ailes et la queue noires et blanches vole tel un grand papillon. Son long bec fin mesure environ 6 cm.
Présente sur notre territoire dès le mois de mars et jusqu’à la fin de l’été, cet oiseau migrateur est insectivore et se nourrit d’invertébrés de toutes sortes : larves, chenilles, sauterelles, grillons, vers, mollusques et même des petits lézards. Elle peut également se nourrir de chenilles processionnaires, véritable fléau pour les pins cévenols.

Nature du terrain : Non adapté aux poussettes, Cailloux, Revêtement dur (goudron, ciment, plancher), Terre

Temple

Documentation

Vous aimerez aussi …

Vous avez consulté…