Château de Montfrin

Montfrin

Château de MontfrinChâteau de Montfrin

Description

Montfrin, dominé par son château (privé) classé au titre des Monuments Historiques.Bâti autour de l’ancienne tour romaine puis du donjon des Templiers, cet édifice souvent remanié, a abrité de nombreux hôtes illustres, dont Louis XIII à 4 reprises.

Jusqu’à la Renaissance, le château de Montfrin était devenu un édifice de défense et avait subit de nombreuses attaques. Il avait été agrandi et fortifié par les diverses familles nobles qui l’avaient occupé au gré des alliances et mariages : appartenu d’abords aux ALBARONS, devenu baronnie en 1304 sous Philippe Le Bel, se succèdent les ROQUEFEUIL (1397), les LAUDUN, les ALLEMAND, les ARPAJON (1491). Les CARDALHAC et enfin Les MONTEYNARD de 1519 à 1925 avant d’être vendu à Mr SCHREIBER.

Sous le règne de Louis XIV avec la construction de Versailles, dans les provinces les châtelains s’inspirent et imitent le souverain.

Trois générations de Monteynard transforment le château fort en un château au style plus Classique.
Au XVIIe puis XVIIIe siècle (1687-1728) François II de Monteynard et son épouse commencent la démolition de l’ancien château et commencent la construction de celui-ci selon « un beau et grand plan ».
Joseph de Monteynard continue en faisant construire la façade ouest et finit de meubler le rez-de-chaussée du côté du midi.

François III de Monteynard (1716-1791) achève le château comme nous le voyons aujourd’hui en le débarrassant des dernières fortifications et en créant les terrasses avec les pierres des remparts.

Pendant la révolution le château a été pillé et vandalisé, les meubles ont été vendus. En 1794 le château a échappé à la destruction grâce au maire de Montfrin qui a demandé au district de Beaucaire qu’il soit transformé en hôpital militaire.
Lors de l’achat par Mr Servan-Schreiber celui-ci fit apporter de nombreuses améliorations, aménagement des terrasses, installation de sanitaires, etc…

Après le décès de Robert Servan-Schreiber c’est sa fille Marie Claire qui deviendra propriétaire.
Elle épousera en deuxième noce Mr Pierre Mendès-France président du conseil sous la IVème république.
Choisi comme médiateur pour assurer le dialogue entre L’OLP et les libéraux Israéliens, il reçut au château les deux partis pour des conversations très poussées entre septembre et décembre 1976.
Désormais le château appartient au fils de Marie-Claire Mendès-France Jean René Claret de Fleurieu.

Pour un point de vue d’exception à la table d’orientation de Montfrin., rendez-vous

A propos

Langues

Français

Labels et marques

Adresse

Montée du Château
30490 Montfrin

Voir l’itinéraire

Vous avez consulté…