;
Dourbies, village de l'Aigoual © Dourbies, village de l'Aigoual © Dourbies, village de l'Aigoual © Dourbies, village de l'Aigoual - La Dourbies © Dourbies, village de l'Aigoual © Dourbies, village de l'Aigoual © Dourbies, village de l'Aigoual © Dourbies, village de l'Aigoual © Dourbies, village de l'Aigoual © Dourbies, village de l'Aigoual © Dourbies, village de l'Aigoual © Dourbies, village de l'Aigoual © Dourbies, village de l'Aigoual ©

Dourbies, village de l'Aigoual

Village de l'Aigoual

Dans un cadre superbe, Dourbies - qui porte le nom gaulois de sa rivière - est certainement la plus cévenole des communes du plateau de l'Aigoual. Entre 700 m et 1410 m d'altitude, arrosé par la Dourbie, ce petit village a de tout temps eu une vocation pastorale.

Dominé par la crête du Suquet, le territoire de Dourbies offre une grande diversité de végétation et de paysage. À pied, à VTT, à cheval ou à ski, vous pourrez, au détour d'un sentier, vous rendre compte de la richesse paysagère, résultat de siècles de labeurs agricoles et forestiers : pour témoins la châtaigneraie séculaire, les cultures en terrasses, les pâturages ou la forêt domaniale.


A voir :

La Fontaine des Trois Ermites, construite en 1990, elle préfigure une légende que la tradition respecte de nos jours par un pèlerinage à Saint-Guiral organisé par les populations des communes environnantes.

Notre Dame de l'Assomption, église construite entre 1883 et 1887 par tous les habitants de la commune, la plupart pauvres mais animés d'une foi profonde donnant ainsi un exemple de solidarité. A cause de sa grandeur et de son architecture lancée vers le ciel, imposante mais fine, elle a été appelée par nos voisins et la population de Dourbies : la cathédrale des Cévennes.

Le lac des Pises, site remarquable, propriété du Parc national des Cévennes qui en a fait un espace de protection de la nature et de transhumance pour les troupeaux des vallées cévenoles.

Les Gorges de la Dourbie s'étagent entre 360 m et 850 m d'altitude et comportent de nombreux sites classés : Cantobre, chapelles à Nant..., des grottes, des falaises, des chaos ruiniformes et des résurgences. Dourbies est le départ d'une route pittoresque le long de ces gorges sauvages.

Les toits de chaume sont une tradition architecturale de la vallée de Dourbies. Sur ces sols granitiques et sur ces terres siliceuses, le seigle s'épanouit dans de bonnes conditions. Cette céréale apportait autrefois aux populations des montagnes la litière pour les animaux et une matière première - le chaume - pour recouvrir les toitures. En voie de disparition, les toits de chaume font à l'heure actuelle l'objet d'un projet de rénovation. Des maisons couvertes de chaume sont visibles au hameau des Laupiettes, sur le sentier de découverte des écoliers ou à la Borie du Pont.

Adresse

30750 DOURBIES

Site internet

http://www.causses-aigoual-cevennes.org/fr/dourbies.php

Informations pratiques

  • Informations

  • Tarifs et paiement

Informations

Langues d'accueil

  • - français