Le Riz de Camargue

Saint-Laurent-d’Aigouze

Variétés de Riz de Camargue

Description

Le riz de Camargue bénéficie d’une indication géographique protégée. Henri IV sur les conseils de Sully, ordonne d’entreprendre la culture du riz en Camargue. mais l’histoire de la riziculture moderne débute véritable en 1864, avec l’endiguement du delta

En Camargue, le riz est sous une fine lame d’eau, à partir de mi-avril. Il pointe hors de l’eau au bout de trois semaines à un mois. La rizière forme un tapis vert tendre. La formation des épis intervient en juillet et la moisson peut commencer fin septembre, jusqu’en novembre.

Elle donne une grande diversité de produits : riz ronds, riz longs, riz rouges et parfumées… tous de qualité reconnue par une IGP (Indication Géographique Protégée) en 2000.
La Camargue produit l’équivalent du tiers de la consommation française. En raison de l’endiguement du Rhône, la culture du riz est devenue indispensable à l’écologie camarguaise.
En effet, la submersion des rizières est l’unique moyen pour compenser l’eau douce qui provenait jadis des crues du Rhône.
Cette eau douce est indispensable pour éviter les remontées de sels qui rendrait la Camargue définitivement infertile à toutes cultures agricoles.

La culture participe également à l’image traditionnelle de la Camargue, au même titre que les taureaux et les chevaux

Plusieurs variétés de riz Bio trouvent sur les terres de Camargue les conditions idéales d’humidité et d’ensoleillement pour s’épanouir et pleinement déployer des trésors gustatifs (riz rond, long, rouge).

A propos

Langues

Français

Adresse


30220 Saint-Laurent-d’Aigouze

Voir l’itinéraire

Vous aimerez aussi …

Vous avez consulté…