Eglise

Aubord

|Site et monument historique

Eglise Aubord

Description

Détruite pendant les guerres de religion elle est reconstruite dès le XVIIe siècle. Son bénitier est classé à l’inventaire des Monuments Historiques.

Dépendante de l’archiprêtré de Nîmes, desservie jusqu’au XIXe siècle par le curé de Bernis, l’église primitive fut détruite pendant les guerres de religion. Reconstruite dès 1658, puis remaniée au XIXe siècle, elle se présente aujourd’hui sous la forme d’un grand quadrilatère, en un seul volume sous un toit en double pente cassée pour matérialiser, de l’extérieur, de faux bas-côtés. Sa façade donne sur une rue étroite, deux contreforts plaqués la délimitent. Un portail rectangulaire est surmonté d’un tympan aveugle en plein-cintre avec, au dessus, un petit oculus en pierre de taille que surplombe une corniche présentant un décor imitant les bandes lombardes romanes, mais disposées ici sous les rives de toiture et formant pignon jusqu’au clocher. Celui-ci est un simple campanile à cloche unique. L’entrée sur la rue étant dangereuse, une porte et un autre oculus ont été aménagés sur le mur latéral de l’église, côté ouest. L’église n’est donc pas orientée.
L’église possède un bénitier (ou fontaine) classé à l’inventaire des Monuments Historiques.

A propos

Langues

Français

Labels et marques

Adresse

rue de l’Eglise
30620 Aubord

Voir l’itinéraire

Environnements

Arrêt de transport en commun à moins de 500 m, Centre village, Itinéraire de randonnée pédestre balisé à moins de 500 m

Accès

Située à 200 m de l’arrêt de bus « La Place ». Cet arrêt est desservi par les lignes : 132 « Le Grau-du-Roi – Nîmes »
133 « Le Cailar – Nîmes »

Vous avez consulté …