Eglise Saint-Pancrace

Aramon

Eglise Saint-Pancrace Aramon

Description

Eglise primitive de style roman provençal portant le nom de Saint-Pancrace, martyrisé à Rome au IIIe siècle comportait que le chœur au XIIe siècle et un petit clocher carré. Au XIIIe siècle, la nef principale fût édifiée, avant d’autres travaux au XVIe.

Au XVIe siècle, l’archidiacre d’Uzès, prieur d’Aramon, Étienne Julien, fit construire le clocher pointu sur le chevet et rehausser le clocher carré au-dessus de la façade supportant l’horloge.
Au XVIIe siècle, son successeur Gédéon de Fain de Pérault fit construire la nef de gauche et les chapelles latérales puis, fit abattre la vieille façade pour en reconstruire une autre. Dans cette façade s’ouvre la porte principale précédée de marches en forme de perron, encadrée de deux colonnes avec niches pour statues et surmontée d’un œil-de-bœuf. Les deux statues sont des copies des originaux qui datent de 1669 et qui sont à l’intérieur dans la chapelle de l’Assomption.
On remarque un bandeau noir au-dessus du portail latéral. C’est une litre funéraire qui fut peinte avec les armoiries de l’archidiacre de Fain de Pérault à sa mort. Sur ce portail, une statue de la Vierge à l’Enfant avec un blason et l’inscription “Posuerunt me custode”.

A propos

Langues

Français

Labels et marques

Adresse


30390 Aramon

Voir l’itinéraire

Environnements

En ville, En centre historique

Vous avez consulté…