Aramon

Aramon

Aramon CP Angélique KOKEL destinationpupgAramon CP Laure Bastid (79)Aramon CP Laure Bastid (79)

Description

Le village d’Aramon est fortement marqué par la présence du Rhône avec la prospérité de son port au 17ème siècle. A découvrir: de nombreux hôtels particuliers, le château, la maison natale d’Henri Pitot, des circuits de randonnées, le parc de la Lône…

Situé à la confluence du Rhône et du Gardon, Aramon est fortement marqué par la présence de l’eau. La prospérité de son port au 17ème siècle vaut à la ville la construction de nombreux hôtels particuliers de Forton, de Jossaud, de Posquières, de Laudun, de Saint-Jean et Choisity.

L’arrivée du chemin de fer en 1878 sonna le déclin du port. Le marché fut créé. L’artisanat prospéra. Le nouvel essor de la commune se réalise en 1962 et 1980 avec les implantations industrielles.
Aramon devient à présent une destination touristique de choix, porte d’entrée accueillante de l’Uzège.

A découvrir:
Les circuits de randonnées des Capitelles, Levadon, Garrigue et Castillones (plaquettes disponibles à l’Office de tourisme), longer les anciens quais du Rhône, découvrir l’espace nature l’îlot d’Alfred à la Lône (10 hectares), le marché hebdomadaire du mercredi matin.

Le centre ancien : l’église St-Pancrace (XIIème – XVIIème s.) et ses stèles funéraires romaines du Ier siècle à l’intérieur et extérieur.

Le château d’Aramon avec sa haute muraille (12m) qui faisait partie des remparts. Le château s’ordonne autour d’une tour carrée surmontée de créneaux et d’une tourelle et domine le pays. Henry II fit présent du château à Diane de Poitiers sa favorite qui fut seigneur d’Aramon de 1547 à 1566.

Le château subit de grands dégâts durant les guerres religieuses et à la Révolution. Des rénovations au XVIIIe et XIXe siècles lui donnèrent son aspect actuel.
Il est la propriété de la famille Sauvan d’Aramon depuis 1653.

Au détour des ruelles les personnages célèbres ne manquent pas. La maison natale d’Henri Pitot, qui construisit entre autres le pont routier accolé au Pont du Gard (1745) et inventa le célèbre tube de Pitot.
L’Hôtel particulier où François de Posquières créa le premier ordre bachique en 1703 « L’Ordre de la Boisson et de la Stricte Observance » repris aujourd’hui par les Costières du Gard.

A propos

Langues

Français

Labels et marques

Adresse


30390 Aramon

Voir l’itinéraire

Vous avez consulté…