Place des Fours

Aramon

Place des FoursPlace des Fours

Description

Sur cette place se trouvaient les fours banaux, propriété des seigneurs et des consuls où les villageois venaient cuire le pain. Un four à pain y subsiste toujours. A l’angle de la maison, au n° 22, on peut voir une statue de la Vierge et l’ enfant.

Au Moyen Âge et sous l’Ancien Régime, les habitants avaient pour obligation d’utiliser les installations seigneuriales pour moudre le grain, cuire la pain ou encore puiser l’eau. Cela donnait lieu à un impôt en argent ou en nature appelé “banalité”.
Pour le pain, ils devaient utiliser le four seigneurial dit “ banal ” et payer un droit de “ fournage ”, c’est-à-dire, remettre une partie de leur production au seigneur, en général, un pain sur vingt ou sur trente.
C’était un asservissement tant le four à pain était indispensable à la vie quotidienne. En contrepartie, le propriétaire avait pour devoir d’entretenir son four et d’y installer un fournier (boulanger) qui était chargé de cuire le pain et de prélever l’impôt. Le fournier cuisait de gros pains avec beaucoup de mie sous une épaisse croûte afin d’assurer une conservation d’une semaine, une quinzaine et parfois plus. Les habitants apportaient leur farine plusieurs jours à l’avance. Ils la marquaient en indiquant le jour du dépôt et donnaient en échange, une bûche de bois pour la cuisson.

A propos

Langues

Français

Labels et marques

Adresse

Place des Fours
30390 Aramon

Voir l’itinéraire

Environnements

En ville, En centre historique

Vous avez consulté…