;
MUSEE DE LA TONNELLERIE-CHATEAU GENERAC © MUSEE DE LA TONNELLERIE © MUSEE DE LA TONNELLERIE ©

Le Musée de la Tonnellerie

L'histoire d'une technique

Cette collection a pris place dans une salle située au rez-de-chaussée de l'aile ouest du Château de Générac. Cet édifice remonte à la fin du XIème Siècle et son histoire n'a rien de banal  Vassalité des Comtes de Toulouse ( une petite fille de Raymond IV y a vécu ) il demeure bien féodal jusqu'en 1314. Après le traité de Meaux, il passe à la Couronne de France.
Une Commanderie de Templiers l'occupe dés 1248. Louis IX, semble t'il , l'avait octroyé à ses chevaliers en récompense pour services rendus Leur persécuteur, Guillaume de Nogaret, a été en possession de ce Château vers 1300. Il l'aurait fait dit-on, restaurer et fortifier .
A sa mort en 1314, l'édifice passe à l' Abbaye de Franquevaux, puis à celle de Saint Gilles. Au XVIème Siècle les habitants du village dans leur majorité sont acquis aux idées de la Réforme. Au début du XVIIème siècle, le Duc de Rohan, chef régional des réformés , pour protéger les siens, installe une garnison dans le Château. L' aile Ouest est édifiée probablement à cette époque pour loger les militaires.

La Salle, actuellement occupée par le Musée, était alors destinée à la pratique du Culte. Le nom de "Salle du Temple" lui est d'ailleurs resté.
Le projet de sa création nait en 1989 et aboutit en 1995. Il a été inauguré le 30 Avril 1995, le jour de la Fête de la Souche, manifestation rituelle dans la commune de Générac, et fêtera donc ses 20 ans.

Pendant des siècles la commune a été un centre important de tonnellerie. Si sa voisine la ville de Saint Gilles avait la spécialité de fabrication de gros foudres de chêne, Générac produisait quant à elle des récipients d'une capacité de 3 Litres, le Barral, à plus de 500 litres, le Demi-muid, en utilisant comme matière première le châtaignier de l’Isère .

L'activité très florissante va de paire avec une importante production vinicole. Elle prospère jusqu'en 1954, mais sera brusquement victime de l'entrée dans l' ère du plastique et de l' embouteillage systématique.
Par ailleurs, les vins des Costières , dont le vieillissement est limité, justifient moins que d'autres une garde en fûts.

A l'époque où elle va s'interrompre, 120 à 150 familles vivent de cette activité.

On compte alors une dizaine d'entreprises comptant jusqu'à 20 ouvriers. Chaque grand Mas a un tonnelier à demeure.

Fabriquer un tonneau supposait alors la combinaison de deux ingrédients seulement, le bois et le fer, mais pour ajuster l'ensemble quel tour de main il fallait !

Le tonnelier est à sa façon un véritable orfèvre. Il travaille avec une exceptionnelle précision, celle qui conduit à rendre absolument étanche et par le jeu d'une géométrie venue surtout du coup d’œil, un assemblage d'éléments.

La grande diversité des outils utilisés témoigne d'une technique élaborée.

Le Musée de la Tonnellerie, au Château de Générac, possède une collection quasi complète.
Si bien qu'un de nos concitoyens, ancien Tonnelier, après l'avoir observée, a lancé : "Vous avez tout ce qu'il faut pour fabriquer un tonneau" !

Visite guidée et commentée uniquement sur rendez-vous.
Prenez rendez-vous auprès de la Bibliothèque de Générac au 04 66 01 85 36 aux heures d'ouverture suivants
le mardi, mercredi, vendredi de 9h30 à 12h00 et de 15h00 à 18h30

le jeudi de 15h00 à 17h00
le samedi de 9h30 à 12h00.

Adresse

Le château 30510 GENERAC

Site internet

http://www.generac.fr/index.php/patrimoine-et-tourisme/le-patrimoine/110-le-musee

Contactez l'établissement

Par téléphone

Prendre contact avec le propriétaireLe Musée de la Tonnellerie

+33 (0)4 66 01 31 14

Par mail

Prendre contact avec le propriétaireLe Musée de la Tonnellerie


Informations pratiques

  • Informations

  • Tarifs et paiement

Informations

Langues d'accueil

  • - français

Accueil

  • - Groupes acceptés
  • - Animaux acceptés

Voir sur la carte !


(Les champs signalés par * sont obligatoires)

Valider