La maison Mazel

Saint-Jean-du-Gard

|Site et monument historique

Plaque

Description

La Maison Mazel se trouve à 4 km de St-Jean du Gard en direction de Saint-Étienne Vallée Française. C’est la maison natale d’Abraham Mazel, né en 1677 dont la famille a pris le nom du lieu.

Mazel, veut dire, l’endroit retiré où l’on tue les moutons ».
En grandissant le jeune Abraham dit s’entretenir directement avec Dieu. Il devient cardeur de laine et prophète.
Il s’engage dans la lutte qui oppose les protestants, alors malmenés par le pouvoir en place, aux envoyés de Louis XIV.
Trahi en 1710, il sera tué sur le toit de sa maison en tentant de s’enfuir. Ses cendres seront dispersées pour éviter de laisser la moindre trace de sépulture au souvenir de ses partisans. Sa mort sonne le glas la guerre des Camisards, il était le dernier chef à n’avoir pas capitulé.

La Maison Mazel appartient à un lieu, les Cévennes, dont la population est marquée depuis des siècles par l’esprit de résistance lors de périodes d’oppressions économiques, politiques et religieuses, en particulier l’épisode historique de la guerre des Camisards, bien connue en Europe.
Elle bénéficie d’un espace naturel préservé, car situé en zone périphérique du Parc National des Cévennes et zone « Man and biosphère » (« L’homme et la biosphère »), reconnue par l’UNESCO.
Constituée en 1992 par de nombreux acteurs de la résistance au projet de barrage de la Borie, l’association « Abraham Mazel », laïque, met en œuvre le projet « Maison Vivante des résistances » dans la demeure historique du chef camisard Abraham Mazel (1677-1710).
Des visites guidées sont organisées par cette association.

A propos

Langues

Français

Labels et marques

Adresse

Hameau de Falguières30270 Saint-Jean-du-Gard

Voir l’itinéraire

Accès

Fléché depuis les feux tricolores à St-Jean-du-Gard

Vous avez consulté …