Sanilhac-Sagriès

Sanilhac-Sagriès

CP Marlène LATOUR

Description

Sanilhac-Sagriès possède un riche passé historique avec des sites de différentes époques: la grotte et la chapelle de la Baume Saint-Vérédème, le moulin, la pierre Bamboche (menhir), l’oppidum du Jas di Biou, les randonnées dans les gorges du Gardon.

Le territoire de Sanilhac-Sagriès est en Uzège un de ceux qui renferment dans leur sol le plus riche passé historique.

Depuis le paléolithique moyen (80000 à 30 000 ans Av J.C.) où la grotte de la Baume Saint Vérédème a commencé à être occupée jusqu’à nos jours, la présence humaine est constamment attestée.

A découvrir:
stations du pont des Seynesla pierre Bamboche (menhir), habitats de plein air à la Couffine à Cougul, au mas Berlin, sous le village, au Montaïon (découverte d’une statue menhir in situ), et dans les différentes grottes du Gardon.Vestige de l’âge de fer, l’oppidum du Jas di Bioou.

Saint Vérédème, qui vécut en ermite sur les rives du Gardon. C’était un saint agreste que la population implorait pour que la pluie tombe.A proximité de la grotte de la Baume, une chapelle élevée au Xlème siècle perpétue le souvenir d’un lieu de vénération.

Le Moulin à eau moulin noyé, sert à la fabrication de produits qui ne sont pas sensibles à l’humidité. On y stocke ni le blé ni la farine à cause des crues. Ce sont des forges qui servent à la fabrication et l’entretien du matériel agricole. Il n’y a pas d’habitation dans les moulins noyés

source: http://www.sanilhac-sagries.com/histoire-village-de-sanilhac-sagries/

A propos

Langues

Français

Labels et marques

Adresse


30700 Sanilhac-Sagriès

Voir l’itinéraire

Vous avez consulté…