Aumessas, village de caractère avec vue sur le viaduc

Aumessas, village de caractère du gard

© Asphéries

Le village cévenol d'Aumessas est composé de plusieurs hameaux et quartiers avec des habitations typiques. Une partie de la commune se situe dans le Parc national des Cévennes. Riche de ses traditions d'échange et de négoce, la commune offre un patrimoine ancien important avec ses belles demeures, ses passages, ses calades fleuries et rappelle l'épopée du chemin de fer au XIXe siècle avec ses remarquables ouvrages d'art

Vue sur les maisons du village d'Aumessas

©V.Govignon

Au cœur du village d'Aumessas

On découvre à l'intérieur du village cévenol plusieurs hameaux aux couleurs du granit et du schiste.

Ces derniers sont regroupés autour d'une magnifique église et d'un temple. 

Le village se distingue par de nombreux porches, passages voûtés et par quelques ruelles encore caladées (revêtues de pavés).

Ruelles et passages au cœur du village d'Aumessas

©V.Govignon

Les incontournables pour découvrir Aumessas

Le château de la rode

Au XIIIe siècle il appartient a à la famille d'Azémar, vassaux des barons de Roquefeuil. Le château passe ensuite dans plusieurs lignées locales (Dupont, Bérenger de Caladon, Rolland, Manoël de Nogaret, Gounelle...). Cette demeure seigneuriale, typiquement cévenole, possède un magnifique escalier à vis et une cheminée monumentale remarquable.

Propriété privée. Ne se visite pas.

Château de la Rode à Aumessas
Aumessas, village de caractère avec vue sur le viaduc

© Asphéries

La visite du village d'Aumesas

L'église et le Temple

L'existence de l'église est attestée depuis le XIIIe siècle. Par la suite elle est reconstruite en 1657. Elle possède un clocher à peigne, caractéristique des Cévennes, ainsi qu'une ancienne cloche datant de 1539, classée Monument Historique.

Le premier temple d'Aumessas bâti en 1639 a été détruit après la Révocation de l'Edit de Nantes. Quant à la construction actuelle, elle date du règne de Charles X (1825). Pour la petite anecdote la serrure et la clé du bâtiment sont des vestiges du site original.

© Asphéries

Le Pont de Viaduc

Datant de 1891, ce pont dispose de dimensions considérables. L'une de ses particularités premières est sa construction en courbe. Ses arches en plein cintre de près de 15 mètres culminent à 33 mètres de hauteur et enjambent la vallée de Bavezon. Aujourd'hui, l'ancienne voie de chemin de fer est devenue un lieu idéal pour les promenades et offre une vue imprenable sur le village.

Le viaduc à Aumessas

© Asphéries

Le Pont des Fainéants

Ce passage supérieur relie le village et les hameaux de La Merlière et de Campestret. On le nomme Pont des Fainéants car à l'époque de sa construction les badauds s'y accoudaient et regardaient les ouvriers travailler aux ouvrages du chemin de fer. Ces derniers, agacés, ont alors décidé de lui laisser ce nom.

En chemin autour d'Aumessas

© Asphéries

La Fontaine de la Place

Elle a été restaurée en 1868 grâce à la générosité d'Aimé Fonzes, bienfaiteur de la commune. De nombreuses fontaines et béals parsèment le villlage. Dans ce paysage au relief irrégulier la maîtrise de l'eau est remarquable.

La fontaine de la place à Aumessas

© V.Govignon

La Gare

La construction de la gare est achevée en juillet 1891. Comme sur toute la ligne de chemin de fer, la station est de type "Midi", c'est à dire : un bâtiment pour les voyageurs, une halle de marchandises et une lampisterie. Vous pouvez découvrir trois voies avec aiguillages ainsi qu'une plaque tournante. Ce lieu fut l'un des endroits emblématiques de la région. En effet, Aumessas était la seule station de la ligne où se croisaient les trains du Vigan et de Tournemire. Aujourd'hui, une grande partie de la gare est reconvertie et offre un point d'information touristique, un café et une salle des fêtes.

© Asphéries

Les belles demeures à Aumessas

Riche de ses traditions d'échange et de négoce, Aumessas offre un patrimoine ancien important avec notamment ses belles demeurent de négociants :

-La Maison Flory : demeure de négociants des XVIIe et XVIIIe siècles.

-La Maison Marquès du Luc : située sur la place, elle appartenait à une famille originaire de Campestre et Luc.

-La Maison Fonzes : au XVIIIe siècle, la famille Fonzes fut une lignée prospère qui pratiqua le prêt et le négoce.

© V.Govignon

Aumessas, village de caractère

© V.Govignon

Vous avez consulté...

Chargement historique...