La Roque Sur Cèze, détente en famille

Top idées pour votre week-end du 15 août en dans le Gard

© Eddy termini/Provence Occitane

À l’approche du 15 août, arrive le moment où l’on se demande où partir en week-end en France ? Très souvent la destination de rêve peut devenir trop prisée… Alors, autant privilégier les grands espaces. De la vallée de la Cèze aux Cévennes, le Gard possède monts et merveilles.

Week-end du 15 août : authenticité en vallée de la Cèze

Chiner quelques pépites artisanales à Barjac 

Barjac est un écrin de la Renaissance. Ses paysages aux accents toscans et son agriculture riche en biodiversité associée à la garrigue sauvage lui donnent tout son caractère. Le week-end du 15 août, on se donne rendez-vous à la Foire aux antiquités et à la brocante sous les platanes centenaires de ce village typique du Gard. Sur les places et ruelles du village, on espère trouver de jolis objets vintage pour décorer son intérieur.

La Roque sur Cèze, plus beaux village de France

© Itinera Magica/Provence Occitane

4 “Plus Beaux Villages de France” à voir dans le Gard

À Aiguèze, nos pas résonnent au cœur de la forteresse. Perché sur une falaise surplombant l’entrée des gorges de l’Ardèche, le village fortifié nous charme par sa silhouette harmonieuse. Dans les ruelles de Montclus, on suit l’écho pour se repérer. Situé sur un méandre de la rivière Cèze, il expose fièrement les vestiges de son passé médiéval

À Lussan, ne vous étonnez pas si vous pensez entendre le piaillement des pintades… en céramique ! Porte-drapeau de l’artisanat du village, celles-ci sont idéales pour apporter une touche d’originalité chez soi. Du côté de La Roque sur Cèze, treize panneaux invitent à flâner dans les ruelles et à voyager dans le passé de ce village d’exception. Et au loin, on peut entendre les fracas des cascades du Sautadet.

Une sortie canoë pour se ressourcer 

En quête d’un endroit ombragé pour une pause fraîcheur lors de votre week-end en Occitanie ? On enfile son gilet de sauvetage, une pagaie à la main, parés pour descendre les gorges de la Cèze lors d’une journée ensoleillée. Une fois le rythme trouvé, facile de se laisser porter et d’admirer la nature environnante ; carpes, hérons et même castors pourraient vous surprendre.

Week-end du 15 août : nature dans les Cévennes 

Loin de tout, au Parc national des Cévennes

Dans le Gard, le Parc national compte 2 400 espèces animales et 2 300 plantes à fleurs et fougères entre ses vallées, causses, forêts, prairies, landes et zones humides. Pour les observer, on part se balader sur les contreforts du Mont Lozère, le Piémont cévenol nous séduit pour ses cavités naturelles impressionnantes. On emprunte alors l’un des nombreux sentiers de découverte. Pour tout savoir sur le passé de ce territoire minier historique, rendez-vous à Maison Rouge-Musée des Vallées cévenoles de Saint Jean du Gard. Et avec La marque Esprit Parc National, on peut trouver une sortie répondant à toutes nos envies

L'Abîme de Bramabieu et sa cascade

© Gard Tourisme/AP

En immersion totale dans le massif de l’Aigoual en Cévennes

Au pied de l’Aigoual, on s’amuse à compter les rangées face aux terrasses d’oignons doux des Cévennes avant de s’en délecter. Cet oignon bénéficie de la reconnaissance du Site Remarquable du Goût.

Perchés sur son sommet, la tête dans les nuages, on s’interroge sur nos modes de vie et sur les adaptations possibles, des fondamentaux du climat aux impacts sur la biodiversité. C’est l’exposition présentée au centre français d’interprétation du changement climatique que nous avons choisi d’aller voir à l’Observatoire du Mont Aigoual. Ici, on peut rencontrer et dialoguer avec un météorologue. Et pour ne rien gâcher, le panorama sur les Cévennes complète cette échappée entre ciel et terre

À la découverte de l’abîme de Bramabiau à Saint Sauveur Camprieu

Arrivés à cette cavité d’où surgit une rivière naturelle, on se croit projeté dans la légende de Merlin l’Enchanteur. Son nom vient de l’occitan “brame du bœuf" en raison du son émit par l’eau qui jaillit fort, similaire à un râle bovin. Dans cette nature singulière entre roche et eau, on se sent dépaysé. Avec un guide, on peut entrer dans la rivière souterraine, la longer puis la traverser pour arriver à la corniche qui surplombe la première cascade souterraine appelée  “Cascade de l'Échelle".

Week-end du 15 août : patrimoine à Nîmes et Uzès-Pont du Gard

Vivre sa vie antique à Nîmes 

Sous le soleil nîmois, l’indémodable cité romaine nous transporte à l’époque des combats de gladiateurs. Ancienne colonie de la Rome antique, on admire les vestiges antiques de Nîmes allant de la Maison Carrée aux Arènes en passant par les Jardins de la Fontaine aménagés à partir du XVIIIe siècle autour du Temple de Diane. Une belle balade à travers l’histoire nous attend. Ce week-end du 15 août, le grand spectacle nocturne “Nîmes, Cité des Dieux” revient au cœur des Arènes de Nîmes pour nous faire vivre la confrontation entre les hommes et les Dieux. Les Grecs, Celtes, Germains et Égyptiens nous entraînent dans la magie des mythologies antiques à travers une scène extraordinaire.

Temple de Diane aux jardins de la Fontaine à Nîmes

© Gard Tourisme

Flâner à Uzès-Pont du Gard 

À une vingtaine de kilomètres de Nîmes, on part à la conquête du Pont du Gard. Inscrit au Patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco, il est une figure emblématique du paysage gardois. Entre ses arches, les eaux cristallines n’attendent qu’une chose : offrir un moment unique à bord d’un canoë !

© Haribo

Enfin, un petit tour dans les rues de la cité ducale d’Uzès permet de vivre des moments qui fleurent bon le Sud : visiter le Duché, flâner sur la Place aux herbes, déambuler dans le Jardin médiéval, se régaler au Musée Haribo, et enfin se promener dans la vallée de l’Eure où petits et grands peuvent s’aventurer sur le parcours sportif.

Découvrir Uzès Pont du Gard

Vous avez consulté...

Chargement historique...