POUR VOTRE WEEK-END OU VOS VACANCES

LES VINS ET VIGNOBLES DANS LE GARD



Découvrir le Gard en empruntant ses différentes routes des vins.
Le Gard est riche d’une diversité de terroirs où la vigne s’épanouit avec succès. C’est ainsi que les hommes ont fait naître dans ce seul département six Appellations d’Origine Protégées et trois Indications Géographiques Protégées viticoles, emplies de soleil, de saveur et de générosité.

L’origine du succès de la viticulture gardoise est liée en grande partie aux caractéristiques de ses sols : terres rouges et ocres enrichies par les alluvions du Rhône, cailloux roulés de la Costière, garrigues calcaires, plaines carbonatées, sable dunaire sur le cordon du littoral : autant de terroirs qui font la richesse et la diversité de nos vignobles.
Le climat méditerranéen assure l’unité des différents cépages implantés dans le Gard, climat fait de contraintes et de violences. C’est en effet la région la plus chaude de France, avec des températures pouvant dépasser les 30 degrés en été. Les pluies sont rares, irrégulières et mal réparties. Les vents viennent renforcer la sécheresse du sol lorsqu’il s’agit d’un vent de terre. En revanche, le vent de mer apporte une humidité bénéfique à la vigne, et modère donc les effets de la chaleur.
La viticulture ici s’impose comme une tradition ancrée dans la culture méditerranéenne, avec la passion de ses vignerons qui élaborent des vins dont la qualité est largement reconnue.

Dans le Gard, favorisé par un fort ensoleillement et une diversité de sols et de terroirs très développée, l’ensemble de la viticulture a connu depuis vingt ans une véritable révolution. Passant d’une période de forte production correspondant à une consommation de masse, l’ensemble des viticulteurs ainsi que leurs structures de commercialisation (caves coopératives et domaines particuliers) ont permis de réaliser un immense bond en avant : choix des cépages, forte politique d’arrachage qualitatif, réduction des rendements de production et recherche de nouveaux modes de vinification entre autres. Ainsi, la production de Vins de Pays s’est tournée vers des vins fruités, parfois renforcés par la typicité de certains cépages (chardonnay, viognier, merlot). Cette évolution a permis de répondre à la demande des consommateurs, tout en permettant une possibilité d’exportation des vins, en hausse continue depuis une dizaine d’années. Pour les découvrir, rien ne vaut une petite halte dans la cave coopérative du village, ou le domaine particulier indiqué sur le bord des routes.