En Cévennes gardoises, les artistes et artisans d’art ont su préserver et surtout actualiser des traditions. Le design s’allie à la mode et les matières s’associent comme un mets à un vin.

Brebis en transhumance

© C. Parent

Les savoir-faire et traditions en Cévennes

Au son des cloches, les troupeaux transhument !

Comme chaque année aux alentours du mois de juin, la transhumance a lieu dans le petit coin des Cévennes gardoises, proche du Mont Aigoual.

D'autant plus précieuse que cette tradition ancestrale est encore active dans très peu d'endroits dans le monde, où les chemins d'origine sont empruntés par les bergers et leurs troupeaux pour rejoindre l'estive.

Lors de cette fête, tout est regroupé pour apprécier le charme des Cévennes et de ses traditions !

Découvrir la transhumance en Cévennes

Conditions générales d'utilisation Contactez-nous Aide Transhumance en Cévennes

© Gard Tourisme

La soie en Cévennes

Autrefois, les Cévennes furent le pays de la soie ; la filature de la soie fut pendant longtemps la principale branche de commerce de nombreux villages cévenols.

Nous sommes en 2500 ans avant J-C, une princesse chinoise assise sous un mûrier déguste son thé. Elle découvre au fond de sa tasse un cocon. Le fil se déroule… La soie est née.

Dans les contreforts cévenols, plus particulièrement à Sumène, la société l’Arsoie-Cervin cultive depuis 1918 une tradition ancestrale et fabrique des bas de soie de grande qualité, Catherine Deneuve, Beyoncé ou encore les danseuses du grand cabaret Crazy Horse en sont des clientes régulières. Des produits devenus au fil du temps une référence mondiale dans le milieu de la mode, du prêt-à-porter et du show-biz grâce à leur fabrication en matière naturelle et luxueuse.

Découvrir le Musée de la soie

Canetière, Musée de la Soie
Encabanage traditionnel, Musée de la Soie.

© Gard Tourisme

L’art de la poterie !

Une activité créative liée au terroir cévenol.

La poterie apparaît au néolithique, c’est une période où l’agriculture et l’élevage sont au cœur de la vie des hommes sédentaires.

Rapidement une question préoccupe les hommes : Comment conserver et transporter les aliments ? La solution est sous nos pieds : la terre argileuse ! On la trouve presque partout et se prête facilement au modelage.

Ce savoir-faire artisanal permet par exemple à la Poterie des Enfants de Boisset à Anduze d'obtenir le label “Entreprise du Patrimoine Vivant” grâce à la fabrication du Vase d’Anduze.

© D.André - Gard Tourisme

La fourche de Sauve !

Niché dans un petit village cévenol, Sauve nous livre la fabrication des fourches en bois de micocoulier, une tradition ancestrale.

Toujours dans ce village pittoresque des Cévennes, le Conservatoire de  la Fourche vous fait découvrir tous leurs secrets sur la confection de cette fourche locale.

Du micocoulier qui pousse dans les champs à l’atelier de fabrication en passant par la faune et la flore de Sauve, découvrez le savoir-faire de la fourche unique au village de Sauve.

Conservatoire de la fourche de Sauve

© Conservatoire de la Fourche de Sauve

Vous avez consulté...

Chargement historique...