Le top 10 des plus beaux jardins

© Gard Tourisme - AP

Des havres de paix où il fait bon se promener !

Nîmes, les jardins de la fontaine

01 Les Jardins de la Fontaine

Véritable poumon vert de la ville de Nîmes, les Jardins de la Fontaine ont été élaborés autour de la source nîmoise originelle Nemausa. Crées au XVIIIe siècle, ils figurent parmi les premiers jardins publics d’Europe et jouissent du label «Jardin remarquable».

Cet ensemble de 15 ha se compose de deux jardins : le Jardin à la française, créé en 1745 par Jacques Philippe Mareschal dans la partie basse, et le jardin à l'italienne, aménagé à partir de 1815 sur les premières pentes de la colline. Dominant les jardins, la Tour Magne, la plus haute et prestigieuse tour romaine, s'impose.. 

  • Une énigme : le temple de Diane. De nos jours on ne sait toujours pas quelle était sa fonction exacte, édifice de culte, bibliothèque, lieu de halte et repos pour les pèlerins ?

Les Jardins de la Fontaine

02 La Bambouseraie en Cévennes

Venez le temps d’un instant, faire l’apprentissage de la beauté, du voyage et de l’humilité face à la nature. Classée parmi les plus beaux jardins de France, la Bambouseraie en Cévennes à Générargues vous offre un moment unique et rare de complicité avec la nature. Ce jardin botanique singulier né en 1856, offre aux promeneurs un spectacle exotique remarquable. Plus de mille variétés issues des 4 coins du monde sont à découvrir. Bambous, arbres remarquables, fleurs et plantes rares vous attendent.

  • Tchou – Tchou : A Anduze, prenez le Train à Vapeur des Cévennes, découvrez la vallée des gardons et ne ratez pas une halte verdoyante à la Bambouseraie en Cévennes !

La Bambouseraie en Cévennes

Abbaye Saint André et son jardin

03 Le jardin de l’abbaye Saint André

Simple verger à ses débuts, le jardin de l’abbaye Saint André de Villeneuve lez Avignon, est un jardin historique, entre vestiges romains et parterre de style toscan, bosquets à la française et tombeaux du VIe siècle. Voici un lieu de calme et sérénité qui mêle harmonieusement ce « jardin remarquable » et son patrimoine religieux. Classé monument historique depuis 1947.

  • Une pause historique s’impose : l’enceinte du Fort Saint André, création du roi Philippe le Bel, abrite jalousement l’abbaye et ses jardins.

Le Jardin du Tomple à Concoules

04 Le jardin du Tomple

Au pied du mont Lozère, à Concoules, le Jardin du Tomple, au style anglais, vous accueille dans un cadre poétique et romantique avec ses plus de 300 variétés de rosiers et ses multiples senteurs, bassin, canal et mare rythment le parcours de ce jardin passion. Ce «jardin remarquable» offre un espace privilégié comptant des variétés d’arbres, de fleurs, de plantes et d’arbustes. Un véritable Eden !

  • Encore plus de jardin : visitez à Concoules Titus le Jardin des Nymphaeas, magnifique jardin aquatique avec ses 25 variétés de nénuphars tropicaux et plantes carnivores.

Le jardin du Tomple

Les Jardins de Mazet et ses terrasses

05 Les Jardins de Mazet

Il n’y a pas que les oignons qui sont cultivés en terrasses... les Jardins de Mazet à Monoblet, sur les contreforts des Cévennes, exploitent cette possibilité sur une dizaine d’hectares avec une quarantaine de plantes médicinales. Cela lui a valu le Label «Jardin singulier» et fait de celui-ci un jardin pédagogique. Les plantes sont cueillies, conditionnées, séchées et transformées en boissons et médicaments homéopathiques.
Ils bénéficient également du label «jardin remarquable».

  • Coup de cœur : Dans ce magnifique jardin se trouve un cèdre du Liban, un des plus beaux spécimens du Gard, offert par le roi Louis XIV.

Les Jardins de Mazet

Grotte et étang du Jardin des Oules

06 Le jardin des Oules

Jardin du château de Saint Victor des Oules, au cœur du village, le paysagiste Emmanuel de Sauveboeuf a su redonner à cet endroit oublié sa valeur initiale en offrant en même temps des nouveaux points d’intérêts. Un labyrinthe d’oliviers pyramidaux, des bassins, grottes artificielles et cascades, une exposition de sculptures et un théâtre de verdure de 250 places à des fins culturelles, complètent avec une harmonie parfaite ce « jardin remarquable ».

  • Visite culturelle : À 6 km, visitez le village de Saint Quentin la Poterie, Ville et Métiers d'Art, épicentre d’une localité vouée à l’art de la terre et du feu.  

Le jardin des Oules

Coin repos du Jardin des Sambucs

07 Le jardin des Sambucs

Situé dans le Parc National des Cévennes à Saint André de Majencoules, ce « jardin remarquable », est aussi un jardin singulier où l’on aperçoit en parfaite harmonie végétale et minérale, des arbres de pierre, des coquillages, des lotus et nénuphars. Au cœur de cet espace, foisonne toute une faune qui contribue à la vie et à l'entretien de ce lieu original et convivial. Une belle surprise, un coin bibliothèque au milieu de ce jardin enchanteur !

  • L’info plouf : A Saint Laurent le Minier, magnifique cascade au bord de la Vis, coin pique-nique, ATTENTION baignade non surveillée.

Le jardin des Sambucs

Allée du jardin médiéval Uzès

08 Le Jardin médiéval

Etonnant lieu, situé aux pieds des deux tours à Uzès, ce jardin botanique est un véritable herbier vivant, d’inspiration médiévale où on jardine au naturel plus de 400 espèces de plantes. Elles étaient utilisées au Moyen Âge, principalement pour se nourrir, se soigner. Venez-vous promener, observer et découvrir ce jardin insolite et ludique aux savoir-faire ancestraux. 

  • Coup de cœur : La Vallée d’Eure, et son bassin de régulation, découvert en 1991. L’eau sera ainsi acheminée à Nîmes sur 50 km par divers aqueducs dont le célèbre Pont du Gard. Construction du premier siècle, son état de conservation est stupéfiant.

Le Jardin médiéval

Camellias du parc Floral d’Alès

09 Le Parc floral les Camellias de la Prairie

Parc floral de la ville aux 4 fleurs, Alès. Ce parc vous présentera, au fil de ses allées, 280 espèces de Camellias différentes et dont certaines fleurissent en hiver. Un véritablement enchantement floral de couleurs et de senteurs ! Au gré de la balade, vous découvrirez un olivier millénaire, des végétaux rares, des azalées, des hortensias. Depuis 2007 il est classé au Conservatoire national des Collections Végétales Spécialisées (CCVS). Un rucher pédagogique a pris place dans ce jardin féerique.

  • Musée insolite :  Mine témoin d’Alès. Voyagez au fond d’une mine, 700 mètres de galeries et 77 ans d’histoire il suffira de voir pour comprendre la vie quotidienne d’un minier d’autrefois. A ne pas manquer !

Le Parc floral les Camellias de la Prairie

Art et nature au jardin des Buis

10 Le Jardin des Buis

Situé sur le rempart de Lussan, un des « Plus Beaux Villages de France » , ce jardin est conçu en résonance avec son environnement dominant la garrigue. Une interprétation méditerranéenne du Niwaki, art de la taille japonaise : une pratique de conduite des arbres et arbustes attentive et personnelle. Le jardinier joue un rôle de régulateur dans l'épanouissement et la bonne santé des plantes... Une ancienne citerne d'eau de pluie fournit l'eau nécessaire pour les arrosages.

  • Coup de foudre :  l’Abîme de Bramabiau, au cœur d’une végétation d’où jaillit une cascade. Ce sont les eaux d’une rivière qui résument le mieux ce que l’on ressent dans ce lieu : Le Bonheur.

Le Jardin des Buis

Vous avez consulté...

Chargement historique...